Qualité de l’air : respirer un air pur chez soi.

Qualité de l’air : respirer un air pur chez soi.

L’hiver s’approche avec ses températures qui baissent et ses longs moments au chaud à l’intérieur. Nos longues soirées d’hiver sont malheureusement souvent accompagnées de rhumes, grippes, allergies etc. 
C’est ici que la qualité de l’air intérieur devient un sujet intéressant ! En effet, l’air que nous respirons dans nos maisons peut être jusqu’à 5 fois plus pollué que l’air extérieur

En hiver, nous aérons moins nos pièces de vie et nous mettons en route les appareils de chauffage : nous amplifions donc le problème.
Allergies, difficultés respiratoires, asthme, bronchites, irritations des yeux et de la gorge, stress, migraines … peuvent être amplifiés voire provoqués par la pollution de l’air intérieur.

Deux solutions s’offrent à nous :

  • réduire les sources de pollution de l’air
  • purifier l’air, en général grâce à la ionisation

Purifier l’air

Les purificateurs d’air par ionisation neutralisent jusqu’à 99% des particules polluantes de l’air. Particules fines, virus, bactéries, pollens, allergènes, moisissures, odeurs, fumées… 

Le principe est simple : les particules polluantes ont une caractéristique en commun : elles sont « chargées » électriquement. C’est à dire qu’elles possèdent un ion positif en « plus ». Un ionisateur d’air produit des ions négatifs et les diffuse dans l’environnement. Ces ions négatifs vont venir « attraper » les polluants et les neutraliser électriquement. Une fois chargé, les polluants sont plus lourds et sont ainsi éliminés par gravité et attraction électrique. 

Ce phénomène est exactement le même que celui qui existe dans la nature. A l’extérieur, dans les zones de nature protégée, les végétaux sont de grands producteurs d’ions négatifs, qui agissent de la même façon.

Réduire les polluants

Les sources de pollution de l’air intérieur sont généralement en grande partie sous notre contrôle. Pour diminuer cette pollution, vous pouvez :

  • Utiliser des produits ménagers biologiques et naturels et bannir les aérosols
  • Eviter les peintures murales industrielles contenant des solvants
  • Entretenir régulièrement les équipements de ventilation : VMC par exemple
  • Entretenir et vérifier les réglages des appareils de chauffage ou de production d’eau chaude
  • Lutter contre toutes les sources d’humidité, qui provoquent de la moisissure
  • Aspirer régulièrement les sols, avec un aspirateur puissant
  • Ne pas utiliser de parfums d’intérieur, de bougies industrielles ni d’encens contenant de la colle
  • Ne pas fumer à l’intérieur
  • Aérer votre habitation minimum 30 min par jour, tous les jours (cela ne provoque pas de consommation supplémentaire d’énergie de chauffage, au contraire)
  • Aérer en grand lorsque vous souhaitez bricoler, faire le ménage ou cuisiner et laisser aérer 20 à 30 minutes encore ensuite.
AdobeStock_247712436

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.