La cellulite : s’en débarrasser une bonne fois pour toutes !

La cellulite : s’en débarrasser une bonne fois pour toutes !

Autant être honnête : c’est possible, mais ce n’est pas facile !
Cet article s’adresse donc à celles qui font preuve de motivation, de persévérance et de patience. Il est temps d’être sincère, votre corps n’est pas prévu pour répondre à des standards esthétiques, il est conçu pour assurer votre vie et la reproduction de l’espèce.
Notre amie la cellulite est souvent installée sur nos fesses et nos cuisses depuis l’adolescence. Sous l’effet des hormones, les triglycérides commencent à être stockés, en vue d’une grossesse future. En effet, et c’est normal, notre corps de femme est prévu pour enfanter. La nature nous prédispose à stocker du gras pour assurer la fourniture d’énergie suffisante pour une grossesse et un allaitement futur.
Si vous n’aimez pas votre cellulite, sachez que la nature, elle, n’a pas prévu de s’en débarrasser.

Commençons par comprendre comment la cellulite se forme, avant de voir quelles sont les solutions pour s’en défaire (car, malgré tout, il y en a !)

        

La cellulite apparait suite à une modification de la structure des tissus adipeux qui se trouvent sous l’épiderme.

Cette graisse, lorsque le stockage est saturé, va obstruer la circulation des liquides (dont la lymphe qui sert à faire circuler les toxines vers les organes qui vont les traiter). Cela va donc créer une inflammation et générer une intoxication profonde des cellules.

Malheureusement, la nature a prévu le stockage adipeux, mais n’avait pas prévu que nous serions sédentaires et que notre alimentation comporterait beaucoup de toxines.

C’est cette réserve de gras qui donne à la peau cet aspect bosselé et tant redouté appelé « peau d’orange » et qui touche 90% des femmes.

Pour lutter contre la cellulite, il y a donc plusieurs leviers d’actions :

  • relancer la circulation sanguine et lymphatique
  • éviter les aliments qui favorisent le stockage
  • limiter la rétention d’eau dans les tissus adipeux
  • éliminer les toxines

Stimuler la circulation sanguine et lymphatique

La circulation sanguine va beaucoup plus vite que la circulation lymphatique.
En effet, le sang circule dans l’ensemble du corps en environ 1 minute ! C’est le sang qui transporte les « petites » toxines. Les grosses molécules, et principalement les lipides, sont transportées par la lymphe, qui a besoin d’environ 12h pour parcourir l’ensemble du corps.

Dans les cas de cellulite, les cellules adipeuses sont « gonflées » et compriment les réseaux lymphatiques et sanguins. Cette pression exercée sur la lymphe et le sang limite l’élimination des toxines, ce qui amplifie l’oedème. Voilà donc un magnifique cercle vicieux !
D’où l’importance de prendre soin de la qualité de nos liquides circulants et de leur bonne circulation.

 

Pour améliorer « les » circulations, plusieurs idées :
Bouger ! Le mouvement augmente la circulation ! Quelque soit le sport, il est important de maintenir le corps en mouvement au moins 45 min par jour ! Par ailleurs, la sueur consécutive à l’exercice va aider à éliminer les toxiques.
Masser et brosser : les massages ainsi que les techniques de brossage à sec permettent d’augmenter largement la circulation des liquides du corps. n’hésitez pas !
Faire confiance à la phytologie : certaines plantes sont très efficaces pour relancer la circulation. Notamment la vigne rouge et le marronnier d’inde.

Limiter les apports lipidiques et glucidiques

Un rappel est ici nécessaire : les cellules adipeuses sont constituées principalement à partir du sucre et non pas du gras alimentaire. C’est donc aux sucres qu’il faut faire la guerre pour mincir, certes, mais également pour alléger nos stocks sous-cutanés à l’origine de la cellulite.

Autre information importante : le perte de poids peut éventuellement aider, mais en aucun cas perdre des kilos ne fera disparaitre la cellulite. Cette dernière est beaucoup plus dépendante de la circulation lymphatique et de la rétention d’eau que de votre masse grasse à proprement parler.

Pour autant, concernant les matières grasses, il est important d’éviter les graisses saturées ou « trans ». Privilégiez plutôt les huiles oméga 3 (Huile de colza, de lin, de chanvre, de noix, de cameline) pour leur effet anti-inflammatoire !

Lutter contre la rétention d’eau

En ce sens : attention aux apports élevés en sel et aux plats industriels qui contiennent beaucoup de sucre et de sel cachés.
Ici, c’est la reine des près qui sera intéressante, pour son effet drainant.
Un apport quotidien en magnésium permet également d’agir sur la rétention d’eau.

Détoxifier l’organisme

Aider le corps à éliminer les toxines, afin de « nettoyer » les liquides du corps et diminuer les inflammations.
Pour cela, un coup de pouce donné au foie et au rein est utile : queue de cerise, artichaut, pissenlit et autres plantes détoxifiantes seront utiles, en cure de 3 semaines. Attention : on évitera néanmoins les cures de détox si l’on est fatigué ou malade !

 

Le palper-rouler

Pratiquée généralement à l’aide de ventouse, cette technique locale est une des plus efficace. Les tissus sont mis en mouvement localement, fortement et les cellules adipeuses seront « décollées » des tissus. Ainsi remise en circulation, elles seront ensuite éliminées par le corps.

Pour une efficacité optimale et un bon résultat il est important d’être assidue. Utilisez la ventouse minceur au moins 5 minutes par jambe tous les jours. Il est possible également d’utiliser 2 ventouses (une dans chaque main) pour traiter 2 zones en même temps

Après les premières utilisations vous verrez déjà un changement, la peau est plus lisse et beaucoup plus douce.

 

Pour résumer : bouger, manger mieux, détoxiner et masser la zone. Voilà un programme qui peut vous permettre de vaincre la cellulite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.