Trucs et astuces pour semis en intérieur réussis

Trucs et astuces pour semis en intérieur réussis
Il est encore trop tôt pour mettre en terre vos graines mais c’est par contre le bon moment pour préparer vos semis bien au chaud. L’objectif est de lancer la germination. Cette technique demande un peu de temps mais elle est bien plus économique et apporte une grande satisfaction à voir pousser ses graines.
semis intérieur

Où puis-je m’occuper de cette levée des semis ?

Pour que vos graines puissent germer il faut que la température soit adaptée (entre 18 et 25 degrés selon les semences). Attention car l’endroit que vous choisirez doit offrir cette température de jour comme de nuit. Pas question de compter uniquement sur les rayons du soleil pour cette opération. Les professionnels choisirons une serre chauffée mais vous trouverez peut-être chez vous un endroit réunissant ces conditions : une véranda, une pièce lumineuse, une table de culture bien placée.
table de culture semis

Quelles graines pour mes semis ?

Aubergines, courgettes,tomates mais aussi melons, pastèques, concombres, cornichons, choux, poivrons, poireaux, céleri  ou encore les plantes aromatiques comme le basilic, la ciboulette ou la coriandre. Nous vous conseillons les semences bio Agrosemens pour un potager sain et une agriculture respectueuse de l’environnement.
A vous de choisir les légumes ou plantes aromatiques que vous souhaitez obtenir, choisissez votre plan potager et commencez par celles qui se plantent le plus tôt comme les Aubergines.
semis intérieur trucs et astuces

Comment je procède ?

x Je peux utiliser des caissettes ou des petits bacs remplis de terreau à semis. Il existe des plaques alvéolées qui permettent de « fractionner les semis », elles sont très pratiques notamment pour les semis nombreux.

x Je répartis régulièrement les graines sur toute la surface en veillant à laisser l’espacement correspondant à chaque variété. Je les place sur un terreau légèrement humidifié

x Je recouvre d’une petite couche de terreau et j’humidifie avec un pulvérisateur.
x Pour accélérer la germination, j’ai la possibilité de recouvrir  le bac ou la caissette. Je peux utiliser une plaque de verre, une cloche en verre ou une feuille de plastique. L’air doit pouvoir circuler légèrement, l’installation ne doit pas être hermétique.
x Je les place ensuite dans l’endroit sélectionné, bénéficiant d’une chaleur relativement constante de jour comme de nuit.
x Je peux même les positionner près d’un radiateur mais uniquement le temps de la germination afin d’éviter que les semis ne s’étirent en filaments.

x Je les pulvérise avec un brumisateur par exemple.
x Une fois la germination débutée, quand les plantules ont bien levés l’on procède à un éclaircissage et un repiquage dans les supports ou godets. Chaque plant débutera des racines individuelles et vous pourrez le planter définitivement en pleine terre sans risque de le briser ou de le traumatiser. Je peux utiliser des pots à petit-suisses, à yaourts ou des boites à œufs par exemple si vous n’avez pas de godets. Je veille évidemment  à ce qu’ils soient bien propre pour éviter tout risque de contamination.
x Lorsque je les sors pour les planter, je pense à leur laisser le temps de s’acclimater, les exposer au soleil et au vent tout en douceur le matin de préférence, jamais la nuit.

Quelle terre ou terreau choisir pour mes semis?

Je peux choisir un terreau spécial semis ou le créer moi-même en mélangeant mon compost avec un peu de sable (un quart) . Le terreau utilisé doit être léger, je n’hésite donc pas à tamiser mon compost afin d’en retirer les morceaux. Je peux également ajouter à mon terreau du café moulu ou du charbon de bois tamisé.

 Une autre technique, consiste à semer directement en pleine terre, nous aborderons les trucs et astuces de cet ensemencement direct dans un prochain article.
aérofourche semis

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.