Conservation, germination et lactofermentation : le bocal triple fonction

Conservation, germination et lactofermentation : le bocal triple fonction

Imaginez 1 bocal et 3 couvercles pour 3 usages : la conservation, la germination et la lactofermentation.

Il est désormais possible d’obtenir des graines germées, des légumes fermentés et de conserver tous les aliments sains dans un même bocal ! Une méthode simple, économique et écologique, une innovation Vivre-mieux.

Premier usage : La conservation avec le couvercle métal

Quels aliments puis-je mettre dans mes bocaux de conservation ?

Vous allez pouvoir vous en servir pour conserver de nombreux produits alimentaires (ou non alimentaires) : soupes, fruits, légumes, confitures, sauces. Grâce aux couvercles spéciaux de ces bocaux, plus besoin de pinces ni de caoutchouc pour préparer des conserves. Pratiques, esthétiques et très solides, ils assurent une conservation parfaite des aliments «fait maison».

Conservation bocaux

Quelques trucs simples pour bien débuter la conservation :

  • Pour conserver parfaitement mes préparations, je verse le contenu encore chaud dans mon bocal. Avec un linge humide j’enlève les bavures sur les bords.
  • Je ferme le couvercle et je retourne le bocal pour effectuer un vide d’air (le vide se crée lors du refroidissement de la préparation).
  • Je peux aussi stériliser en disposant les bocaux dans une marmite d’eau, les caler pour par qu’ils ne s’entrechoquent (avec un chiffon par exemple) et laisser chauffer 20 min une fois l’ébullition obtenue. Je laisse ensuite refroidir complètement l’eau avant de sortir les bocaux.
  • Ces bocaux sont faits pour résister au test de la « pression du doigt » : si le bocal est hermétiquement fermé, le couvercle par l’effet du vide se rétracte vers l’intérieur et ne se déforme pas à la pression du doigt.
  • Ainsi vous avez la garantie qu’aucune moisissure ne pourra se former.

Deuxième usage : La Lacto-fermentation avec le couvercle métal muni du système de fermentation.

Nous vous avons déjà parlé de la lactofermentation. La conservation par fermentation lactique consiste à favoriser le développement des bactéries lactiques. Le milieu s’acidifie progressivement et empêche la prolifération des autres micro-organismes.

Lactofermentation bocal

Celle-ci se déroule en 3 phases

  • La pré-fermentation qui dure en général 2 ou 3 jours durant laquelle de très nombreuses espèces de micro-organismes se développent. Les légumes commencent à se décomposer et ramollissent.
  • L’acidification qui démarre quand les bactéries lactiques prennent le dessus sur les autres organismes, de nouvelles substances sont produites (acide lactique, vitamines…).
  • La phase de stockage (au bout de 2 ou 3 semaines)  pendant laquelle se forment les nouveaux arômes. La plupart des aliments fermentés se conservent une année ou plus. Une fois la phase de stockage atteinte vous pouvez changer votre couvercle en utilisant le couvercle de conservation.

Quels aliments puis-je mettre dans mes bocaux de lacto-fermentation ?

Il est possible de lacto-fermenter la plupart des légumes (betterave, carotte, céleri, champignons, choux de toutes sortes, concombre, courgette, fève, haricot vert, navet, oignon, petit pois, poivron, potiron, radis, tomate…).

On peut aussi utiliser certains aromates : ail, aneth, coriandre, cumin, estragon, feuille de cassis, framboisier, laurier, graines de moutarde, piment, raifort, sarriette, thym, les baies de genièvre, piment.

Quelques trucs simples pour bien débuter avec la fermentation maison :

  • Je lave bien mes pots en verre à l’eau bouillante et je les frotte au vinaigre avant de les laisser sécher à l’air.
  • Je prépare les légumes (je coupe avec un bon couteau de cuisine, je râpe avec un économe ou une râpe).
  • Je laisse macérer 2 ou 3 heures dans le sel afin que les aliments rendent leur jus avant de les mettre en pot.
  • Je remplie entièrement le pot et je n’hésite pas à tasser. La mise en pot demande de tasser fortement les  légumes. Selon la taille du pot, on utilise un pilon ou le poing pour enlever toute bulle d’air.
  • Je couvre de saumure (30gr de sel par litre d’eau) si les légumes n’ont pas rendu suffisamment de jus. Les légumes doivent être entièrement recouverts de liquide. Je vérifie que le couvercle est parfaitement vissé.
  • J’attends entre 15 jours et 2 mois selon les aliments utilisés pour déguster.

Au départ, il est important d’avoir une température supérieure à 15°C et inférieure à 25°C pour que la fermentation démarre rapidement. Nous vous recommandons de privilégier les légumes bio ou de votre propre production, ils permettront une meilleure fermentation.

Pour réaliser une saumure on compte 30g de sel pour 1 litre d’eau. Le sel marin est recommandé pour sa teneur en minéraux et en oligo-éléments. Il est recommandé d’utiliser de l’eau de source mais pas de l’eau minérale. Si l’on utilise de l’eau du robinet, il faut la laisser reposer une nuit ou la faire bouillir quelques minutes pour que le chlore s’évapore.

Comment savoir si la fermentation est réussie ?

La lacto-fermentation est un procédé de conservation sûr et source de probiotiques naturels. La simple observation du produit final nous indique si la fermentation est réussie. Les légumes obtenus doivent être appétissants, d’une saveur agréable et acidulée. Si vous observez de la moisissure à la surface ce n’est pas bon signe.

Troisième usage : La germination avec le couvercle grillagé

Ce type de germoir en verre est le système le plus simple pour faire germer vos graines. En quelques jours vous obtenez les graines germées de votre choix.

germination bocal

Quelques trucs simples pour bien débuter avec la  germination :

  • Je fais tremper mes graines le temps indiqué selon le type de graines utilisé (en général entre 10 et 24H).
  • J’égoutte les graines et je les place dans le germoir.
  • Je rince une ou deux fois par jour pendant la période de germination en faisant en sorte de bien les égoutter après rinçage à chaque fois pour éviter les moisissures.

Quelles graines puis-je faire germer ?

Vous pouvez faire germer différents types de céréales : blé, orge, avoine, épeautre, petit épeautre, millet, riz, teff, seigle, kamut, sarrasin… des légumineuses : lentilles, haricots (sauf les verts), fenugrec, pois chiche, soja, … des oléagineux : lin, sésame, tournesol… et même des légumes (crucifères) ou plantes aromatiques  : poireaux,  radis, betteraves, cresson, fenouil, basilic, carotte, roquette, quinoa, chia…

Comment conserver ensuite mes graines germées ?

Il faut simplement veiller à stocker les graines dans de bonnes conditions (à l’abri de l’humidité, des rongeurs, de la lumière), vous pourrez ainsi les garder longtemps (presque deux ans).

Retrouvez le bocal triple fonction Conservation, germination, lactofermentation.

Pour aller plus loin :

Retrouvez des exemples de recettes simples de lactofermentation dont notamment des recettes de légumes fermentés

Toutes les petits trucs à savoir pour faire germer ses graines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.